L’art de perdre, la mémoire des générations

L’art de perdre

Alice Zeniter

Coédition Flammarion/Albin Michel, 2017

Genre/thèmes : Historique / Devoir de mémoire, Algérie, harquis

Concernant l’autrice et le livre :

Il m’a été donné de faire cette lecture lors d’un de mes cours d’université sur la littérature contemporaine, et plus particulièrement concernant le devoir de mémoire. Alice Zeniter est une romancière française qui a aujourd’hui une trentaine d’années. Avec un total de six livres publiés, elle a obtenu de nombreux prix, dont certains (incluant le prix Goncourt des lycéens) de par son livre L’art de perdre. Je trouve qu’il est important de rappeler que cette auteure a publié son premier livre à l’âge de seize ans, intitulé Deux moins un égal zéro.

Résumé :

L’Algérie dont est originaire sa famille n’a longtemps été pour Naïma qu’une toile de fond sans grand intérêt. Pourtant, dans une France traversée par les questions identitaires, tout semble vouloir la renvoyer à ses origines. Mais quel lien pourrait-elle avoir avec une histoire familiale qui ne lui a jamais été racontée ? Son grand-père Ali, un montagnard kabyle, est mort avant qu’elle n’ait pu lui demande pourquoi l’Histoire avait fait de lui un « harkis ». Yema, sa grand-mère, pourrait peut-être lui répondre, mais pas dans une langue que Naïma comprenne. Quant à Hamid, son père, arrivé en France à l’été 1962 dans les camps de transit hâtivement mis en place, il ne parle plus de l’Algérie de son enfance. Comment faire resurgir un pays du silence ?

L’art de perdre
Alice Zéniter
Coédition Flammarion / Albin Michel (2017)

Un livre sur le devoir de mémoire

Nous suivons dans ce livre trois générations : Ali, puis son fils Hamid, et enfin la fille de celui-ci, Naïma. Cette jeune fille se pose des questions sur l’héritage que lui a laissé son grand-père : ce mot Harquis. J’ai aimé tout ce devoir de mémoire que permet l’autrice, qui se dit elle-même passeuse d’histoire. On suit avec avidité les aventures de ces deux hommes, leur combat pour se faire accepter/respecter, ou même pour vivre, on suit leurs choix, parfois avec compréhension, parfois avec tristesse…

« Personne ne sait ce que les autres vont faire de notre silence. »

L’art de perdre (p.589)
Alice Zéniter
Coédition Flammarion / Albin Michel (2017)

Une écriture immersive et réaliste

Alice Zeniter nous fait très vite parvenir et avec précision autant les ambiances que les émotions des personnages. J’avais sans arrêt des images en tête, et non cet espèce de survol des lignes que l’on peut avoir dans certaines autres histoires. Ici, tout est écrit en amélioré, comme si le lecteur prenait une loupe et se baladait entre les lignes. C’était à la fois fascinant et effrayant, répugnant parfois. Avec peu de mots, l’auteure parvenait à nous faire ressentir avec exactitude ce que ressentait le personnage, à croire qu’elle est entrée dans les pensées de ses propres personnages pour en extraire les mots justes.

« Les gens que l’on prend pour des salauds, souvent, sont des timides qui n’osent pas demander qu’on recommence à zéro.« 

L’art de perdre (p.243)
Alice Zéniter
Coédition Flammarion / Albin Michel (2017)

En bref :

En somme, très convainquant. Ce devoir de mémoire qu’oblige Alice Zéniter nous montre comme nous sommes, à savoir des êtres maîtres de ce qu’on se retient, mais surtout ce qu’on oublie… Une réelle réflexion sur la société de nos jours, un retour en arrière, pour ne rien oublier.

C’est des conneries, ces histoires de racines. Tu as déjà vu un arbre pousser à des milliers de kilomètres des siennes ?

L’art de perdre (p.421)
Alice Zéniter
Coédition Flammarion / Albin Michel (2017

Vous l’avez lu aussi ? Quel est votre avis sur ce livre ? Dites-moi tout !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close