Un nouveau regard sur la maladie : Everything, Everything

Everything, Everything

Par Nicola Yoon

Aux éditions Le Livre de Poche jeunesse, 2017 (Bayard, 2016 pour traduction française)

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Éric Chevreau

Nombre de pages : 353 / Temps de lecture : trois jours

Résumé :

Ma maladie est aussi rare que célèbre, on l’appelle « maladie de l’enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d’avoir dix-huit ans, et je n’ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que le j’observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.

Everything, Everything
Nicola Yoon
Éditions Bayard (2016)

Un récit… et des illustrations

Everything, Everything est une histoire originale, premièrement dans la mise en page : on a parfois des échanges de mails, des feuilles d’informations, des billets d’avion… J’aime beaucoup le fait que l’histoire ne soit parfois pas narrée, mais simplement suggérée par des mises en page. Ça a parfois même plus d’impact dans le récit.

« Parfois, j’étais une espèce de risque-tout carburant à l’adrénaline. »

Everything, Everything (p.348)
Nicola Yoon
Éditions Bayard (2016)

Des personnages originaux

Deuxième point original de l’histoire : les personnages, parce qu’ils sortent des clichés, de mon point de vue. Olly n’est pas vraiment semblable aux bad boy qu’on a l’habitude de voir dans les romances : on a ici affaire à un jeune garçon un peu perdu, mais pas égocentrique ou trop orgueilleux, on accroche bien à son aspect boule d’énergie sur ressorts. Il est un peu vantard, mais c’est tout et je l’ai bien apprécié. Madeline sort aussi des clichés, elle ne se connaît pas vraiment, n’a pas idée de ce qu’elle est (à part malade et fragile), et son évolution est très intéressante à suivre. Elle combat sa maladie, suit scrupuleusement les recommandations de sa mère…

« Moi amoureuse, ce serait comme être un critique gastronomique sans pupilles gustatives ! »

Madeline
Everything, Everything (p.94)

Le thème de la maladie

Je trouve le thème de la maladie très intéressant à traiter dans la littérature. Ici, vous ne vous attendez pas à ce qui va se passer. Et quand vous vous en rendrez compte, vous n’y croirez pas. Vraiment ! Je n’y ai pas cru, au premier abord.

Ce récit est ainsi une réflexion sur les rapports entre les êtres, entre une mère et sa fille, les blessures profondes… J’ai trouvé cette histoire très intelligente.

Mon cœur est trop meurtrit, et je veux garder cette douleur en moi comme un souvenir. Je ne veux pas mettre de la pommade dessus. Je ne veux pas que mon cœur guérisse. Car, s’il guérit, je serais tenté de m’en servir à nouveau.

Everything, Everything (p.298)
Nicola Yoon
Éditions Bayard (2016)

En bref :

Une lecture intéressante, divertissante, assez légère, qui raconte l’histoire d’une jeune fille malade et de son combat contre sa maladie, qui combat pour vivre…

Est-ce que c’est ça, la différence entre amitié et autre chose ? Cette conscience que j’ai de sa présence ?

Everything, Everything (p.113)
Nicola Yoon
Éditions Bayard (2016)

Vous l’avez lu ? Si oui, qu’en avez-vous pensé ? Dites-moi tout !

« LA CHAMBRE BLANCHE

J’ai lu beaucoup plus de livres que vous. Peu importe combien vous en avez lu, j’en ai lu plus. Croyez-moi. J’ai eu le temps.
Dans ma chambre blanche, le long de mes murs blancs, sur mes étagères d’un blanc immaculé, mes livres m’apportent la seule touche de couleur. Ce sont toujours des éditions en grand format flambant neuves – pas de poche d’occasion pleins de germes chez moi ! Elles m’arrivent du Dehors décontaminées, emballées sous vide dans une couverture de plastique. J’aimerais bien savoir quelle machine fait ça. J’imagine chaque livre glissant sur un tapis roulant tout blanc vers un poste de travail rectangulaire où des bras de robot l’époussètent, le frottent, le vaporisent, le stérilisent, jusqu’à ce qu’il soit assez propre pour m’être envoyé.
Chaque fois que je reçois un nouveau livre, ma première tâche consiste à l’extraire de son emballage, une opération qui implique une paire de ciseaux et plusieurs ongles cassés. Ma seconde tâche consiste à écrire mon nom sur la page du titre.

Ce livre appartient à Madeline Whitttier

Je ne sais pas pourquoi je fais ça. Il n’y a personne d’autre ici que ma mère, qui ne lit jamais, et mon infirmière, Carla, qui n’a pas le temps de bouquiner, parce qu’elle est bien trop occupée à surveiller ma respiration. Personne ne me rend visite, et il n’y a donc personne à qui je puisse prêter mes livres. Personne à qui je doive rappeler que le livre qu’il ou elle a oublié sur son étagère est à moi.

Si vous trouvez ce livre, choisissez votre récompense (plusieurs solutions possibles) :

C’est la partie la plus longue à rédiger, et je change les réponses dans chaque ouvrage. Parfois, les récompenses sont un peu fantaisistes :
–Un pique-nique avec moi (Madeline) dans un champ plein de pollen et de coquelicots, de lys et de pensées, sous un ciel d’été sans nuage.
– Un thé avec moi( Madeline) au sommet d’un phare perdu dans l’océan Atlantique, au beau milieu d’un ouragan.
– Une plongée en masque et tuba avec moi (Madeline) au large de l’île Molokini à la recherche du poisson emblême de l’état de Hawai, le « baliste écharpe », également appelé le « humuhumunukunukuapua’a »
. « 

Everything, Everything (p.7)
Nicola Yoon
Éditions Bayard (2016)

Qu’en dites-vous ? Vous l’avez lu ?

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close