Solidarité

Par Vadim Sadovski

Solidarité

Que fais-tu ?
Eh, où vas-tu ?
Ne t’en vas pas, s’il te plaît, ne me laisse pas

On dit parfois que les autres nous aident à nous supporter nous-même
Mais alors
Est-ce si difficile ?
De rester nous-même ?

Oh non, non ne pleure pas,
Je ne voulais pas te faire de mal
Ne pleure pas,
J’ai parfois des mots un peu durs

Est-ce si difficile de rester nous-même ?
Sans se laisser influencer par les autres ?

Tu sais,
Tu en rencontreras,
Des gens,
Qui te veulent du bien,
D’autres qui te veulent du mal
Parce qu’ils ne sont pas bien dans leur peau
Mais seulement…
Ils ne le savent pas
Alors il faudra que tu ailles mal à leur place

Non, ne pleure pas,
Ne pleure pas
Une fois que tu as compris ça, tout va bien
Tu les reconnaîtras, crois-moi.
Ouvre un peu des yeux, tu verras,
Les deux cornes rouges sur leur tête et les deux yeux noirs.

Que veux-tu
C’est comme ça,
Les gens influençables, comme moi aujourd’hui encore,
Il y en aura toujours.

Mais ça ne dure qu’un temps :
Une fois qu’ils auront ouverts les yeux…
Les cornes disparaissent et les yeux se colorient.

Et on leur apprend de la vie
Ce qu’ils n’avaient pas compris la première fois.

Souffleuse de mots

Tout plagiat est interdit !!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close