[Lecture] Horizons, quelques jours en terre inconnue

Horizons

Par Lysiah Maro

Éditions Inceptio (novembre 2018)

Genre / thèmes abordés :

Science-fiction, action, dystopie / famille, combats, guerre, politique, amitiés

Nombre de pages : 315

Résumé

2107.

Deux ans plus tôt, le monde est dévasté de façon brutale et soudaine.

Aujourd’hui, il ne reste plus que des ruines, de la poussière et des cadavres. Les rares rescapés tentent de subsister, tiraillés entre les milices locales et les grandes organisations qui se disputent les territoires épargnés tels des vautours.

C’est à travers une France hostile que Xalyah, une jeune femme solitaire et endurcie, brave tous les dangers pour atteindre un seul et unique objectif : retrouver les siens. Le reste n’a pas d’importance, les autres non plus. Sauf qu’elle réalisera bientôt que pour parvenir à ses fins et survivre, il lui faudra accepter de baisser la garde et faire les bons choix…

Horizons, T1 : Une sombre balade
Lysiah Maro
Éditions Inceptio

À propos de l’autrice…

Née en 1988, Lysiah Maro commence à écrire dès ses années de lycée. C’est donc à ses trente ans que se voit publié sa dystopie Horizons, à laquelle suivra le tome 2 (février 2019), le tome 3 (août 2019) et le tome 4 (décembre 2019).

Horizons : un monde post-APOCALYPTIQUE

L’univers dans lequel se passe Horizons est assez précis : la France, après s’est vue dévastée par (je ne suis pas sûre d’avoir bien compris) un virus qui dégrade la santé des survivants. Ce que j’ai aimé dans cet univers, c’est les enjeux politiques qui s’y greffent. Même si les sigles se mélangeaient un peu dans ma tête, j’ai aimé voir ces enjeux politiques transparaître dans ce monde, le rendant plus concret et apportant ce caractère affolant qui habite la race humaine : le chacun pour soi en matière de survie.

J’ai aimé les descriptions de la France en ruine, quelques fois un peu violentes, et retrouver avec joie ma Bretagne bien-aimée mentionnée dans le parcours qu’ont suivis les personnages. Et en parlant d’eux…

Des personnages parfois un peu trop survolés

Je suis mitigée. Il y a certains personnage que j’ai appréciés : Jeremy, Tim (et oui !), mais en ce qui concerne Xalyah, j’ai eu maintes fois envie de la… je ne sais pas, vous savez, de la frapper, ou de la prendre par les épaules et lui crier TU ARRÊTES MAINTENANT ou TU TE CALMES ou encore SOIS GENTILS AVEC CEUX QUI T’AIDENT, sans eux tu n’es rien. Particulièrement avec Khenzo. Elle est si méchante avec lui que je me demande vraiment pourquoi il reste. Parfois (sauf à la fin mais j’en parle plus bas), je l’ai trouvé décrédibilisé dans son comportement, sauf s’il est masochiste (ou autre chose, mais je pense difficile de tomber amoureux d’une fille qui vous traite ainsi. Retour donc au masochisme…) Parce que CLAIREMENT cette nana est insupportable. J’attends de voir la suite, parce que la fin de ce tome m’a survoltée, mais aussi parce que j’attends de voir ENFIN quelqu’un qui va se révolter contre elle, la remettre à sa place, ou avoir le dessus. Parce que oui, Xalyah est la définition même de badass, un peu trop même parfois ! Si bien que dès qu’elle se retrouvait face à un adversaire, je ne doutais pas de sa réussite, même si elle était un peu trop facile (Xalyah aka art-martial : 1 – Forces armées et entraînées : 0) Certes, elle a une bonne techniques. Mais les ennemis pourraient en avoir une bonne aussi ! ☺

CEPENDANT, malgré ces petits moment dans lesquels je la trouvais trop héroïsée (si si, ce mot existe) et de caractère presque trop mauvais pour être crédible, j’ai beaucoup aimé la façon dont elle était construite. Particulièrement toutes ces citations et évocations de ses parents, les proverbes de son père, le visage de son frère, et sourire de sa mère… Tous ses cauchemars construisent une base solide !! Et curieusement, je ne peux la haïr. Malgré son caractère et humeur de chiotte, elle fait preuve parfois de retenue, et même de gentillesse, alors on sait que ce n’est pas une mauvaise personne. Son passé la hante aussi, et on éprouve de la compassion à son égard.

Un scénario bien mené, pour une écriture fluide

Le scénario est plutôt bien ficelé. Même si certaines décisions sont parfois un peu étonnantes (n’est-ce pas Tim ?), on se rend compte de la progression de leur parcours, les actions tombent parf… les actions, nom d’une pipe ! Il y en a tellement que j’ai même presque ressenti la passion avec laquelle l’autrice les a écrites. C’est dingue ! Certaines étaient tellement prenantes que je me retrouvais (surtout à la fin) presque aussi essoufflée que Xalyah !

L’écriture ne m’a pas vraiment interpellée, elle est simple, fluide et agréable à lire. J’ai lu le livre en trois jours !

En bref :

Les points négatifs : Une narration un peu trop axée sur le personnage principal, parfois un peu trop héroïsé, et des personnages secondaires un peu absents ou qu’on oublie à certains moments.

Les points positifs : Un univers crédible et une certaine addiction dans la lecture… l’envie d’en savoir plus sur la suite, sur les personnages et leurs relations. Un rebondissement final à la fois effrayant et excitant.

Ma note : 14/20

Avant de vous faire part de mes critiques plus poussées pour celles et ceux qui ont lu le livre (ou pour l’autrice, parce que je sais qu’elle passera par là ♥), je vous laisse avec les premiers mots du livre, et quelques autres chroniques qui ont été faites dessus, pour avoir des avis différents.

Vous pouvez donc retrouver la chronique de Songe d’une nuit d’été, de Alohomora, ou encore de La bulle d’Eleyna. J’aimerais, de plus, vous inviter à aller sur l’article de L’univers d’une lectrice, qui a fait une petite interview de Lysiah Maro concernant sa pratique d’écriture, sa vision de Horizons, et d’autres trucs cools.

Vous l’avez lu ? Qu’en avez vous pensé ? Si non, vous inspire-t-il ??

Je vous embrasse,

Souffleuse de mots

1

Vendredi 11 novembre 2107

Mes pieds dérapent sur les gravats. D’une main, je me rattrape à une poutre métallique et saute par-dessus les vestiges d’un mur. Une vis m’entaille profondément la cuisse. Merde. À partir de maintenant, il ne me reste qu’une demi-heure avant que les premiers symptômes d’une contamination mortelle. Je reprends ma course, poussée par les effets de l’adrénaline. Une ruelle encombrée se présente sur ma droit. Je m’y engage sans ralentir et escalade l’amas de débris tant bien que mal. Je glisse à plusieurs reprises, lâchant quelques jurons au passage. Puis je repars de plus belle.

Au loin, j’entends les voix des hommes qui m’ont prise en chasse. La dernière fois, j’avais eu moins de mal à les semer, mais il faut croire qu’ils sont particulièrement remontés aujourd’hui. Ils n’ont visiblement pas apprécié ce que j’ai fait un peu plus tôt à l’un des leurs. Sauf que sil n’avait pas cherché coûte que coûte à me retenir, il ne serait pas six pieds sous terre à l’heure qu’il est. Je lui ai laissé le choix, il a pris la mauvaise décision ; pour moi, mais surtout pour lui.

Horizons, T1, Sombre balade (p.11)
Lysiah Maro
Éditions Inceptio

Quelle violence dans la mort des parents de Xalyah… J’ai ressentit la même, je pense, illusion qu’elle dans la découverte des quatre corps. Je me suis dit, ce n’est pas possible. Mais après, dans la réaction de Xalyah, quelque chose m’a dérangé. Elle n’était pas assez réaliste, peut-être, enfin e n’y ai pas cru. Peut-être parce qu’à sa place, je me serais figée, au moins un moment, j’aurais eu un moment de « ce n’est pas possible, ce n’est pas eux. », un moment pendant lequel je ‘y aurais pas cru. Xalyah a directement cherché à les enterrer, ce qui, peut-être a provoqué mon désarroi. Après tout, on réagit tous différemment.

Cependant, j’ai adoré la rage qui l’a animée ensuite et avec laquelle elle s’est battu. Je crois que c’est mon moment préféré du livre. L’écriture est superbe et retranscrit très bien ses pensées.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close