Des flingues, des moustaches et une lutte féministe : deux BD coup de coeur

Je continue dans mes lectures de bandes dessinées avec deux super découvertes…

Peau d’Homme

Par Hubert (scénario) et Zanzim (dessin/couleur), aux éditions Glénat (juin 2020)

Belle découverte que cet album coup de coeur de la librairie Critic à Rennes, où je fais mon stage. J’ai eu l’occasion de l’emprunter pour le lire à mon tour, et je l’ai trouvé génial !

Dans l’Italie de la Renaissance, nous suivons les traces de Bianca, une jeune femme qui s’apprête au mariage avec un certain Giovanni, qui lui est totalement inconnu. Désemparée d’épouser quelqu’un dont elle ne connaît rien, elle se rend chez sa marraine, qui lui confie un secret de famille : elle est en possession d’une peau d’homme, qui se transmet aux femmes de la famille et qu’elles peuvent revêtir quand elle le souhaite pour partir à la rencontre du monde des hommes sans être démasquées. Bianca devient alors Lorenzo et part à la rencontre de son mari sous ses traits…

Plus qu’une histoire d’amour : Peau d’Homme présente une lutte pour la libération de la femme et de sa sexualité, une lutte pour l’acceptation de l’homosexualité et des différences… Bianca est une femme libre avant son temps, un guide pour la liberté de la femme et de leur sexualité, mais pas seulement la leur… Une bande-dessinée dont le sujet de la sexualité est traité avec intelligence et délicatesse ! Un vrai petit bijou.

Il faut flinguer Ramirez

Par Nicolas Petrimaux (scénario, dessin et couleur), aux éditions Glénat (mai 2018)

Quel tour de force ! J’ai adoré. L’ayant déjà offert à un ami pour Noël dernier, j’avais eu très envie de lire à mon tour la BD, c’est désormais chose faite et je ne regrette pas une seule seconde. C’est de la bombe, littéralement !

Nous suivons les aventures de Jacques Ramirez, recherché par le Cartel mexicain qui croient trouver en lui le Ramirez qui les a trahis… Seulement, Jacques est muet, et qui plus est, expert en aspirateurs Et si le meurtrier se cachait bel et bien dans cet employé de bureau exceptionnel ?

Premièrement, le graphisme est exceptionnel. Je n’y connais trop rien en BD, mais on tient ici un album artistique de valeur. C’est justement le type de graphisme que j’affectionne : les dessin prennent toute la pages, les cases s’enchâssent les unes dans les autres et sont disposées de manière fluide et réfléchie, et puis les couleurs… Les couleurs ! Un vrai film ! Un vrai tour de force graphique pour cet album.

Ensuite, les idées, le scénario, sont tout bonnement géniaux. C’est poilant, ça critique la société de consommation (on a des extraits de journaux et des détails publicitaires croustillants qu’on prend le temps de lire entièrement) et c’est parsemé d’instants d’émotion.

En un mot : génial !

Kevin Abstract GIF by BROCKHAMPTON

Vous avez lu l’une de ces deux BD ? Si non, vous font-elles envie ?

1 réflexion sur « Des flingues, des moustaches et une lutte féministe : deux BD coup de coeur »

  1. lauradesmots 13/07/2020 — 21:05

    Peau d’Homme me fait très envie 😍

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close