Survie + SF + CHRIS LE DÉBILE = Tepuy, par François Baranger

Comment ? Vous sentez déjà que j’ai détesté un des personnages ? Je ne vois pas de quoi vous parlez…

Tepuy

Par François Baranger

Aux éditions Critic (2020)

Nombre de pages : 426

Genres/thèmes : SF, Thriller / Science, survie, jungle, complot

Résumé :

Une jeune femme se réveille au milieu de la jungle, blessée, reliée à un parachute en lambeaux et… amnésique. Elle ne se souvient que de son prénom : Ruzena. Autour d’elle, à perte de vue, la végétation.

Très vite, un homme la contact sur son talkie-walkie. D’après lui, ils seraient venus tous les deux jusqu’au Venezuela pour une mission de sauvetage dans la forêt amazonienne, avant de se crasher sur un tepuy, un haut plateau gigantesque dominant la région.

Mais ils ne sont pas mes seuls dans les parages. Des mercenaires au physique effrayant quadrillent la zone, manifestement en quête d’un site perdu au coeur de la jungle, et du secret qu’il abrite.

Au même moment, à des milliers de kilomètres de là, en Floride, un détective privé est embauché par le propriétaire d’un aérodrome pour retrouver un avion volé. Son enquête va l’amener à s’intéresser de près à une multinationale aux pratiques peu recommandables.

Tepuy, François Baranger, éditions Critic

À propos de l’auteur :

Biographie de l’auteur : « Né en 1970, François Baranger est un artiste aux multiples talents. Concept-artiste pour le cinéma (Harry Potter, La Belle et la bête) et pour le jeu vidéo (Heavy Rain, Beyound Two Souls), on lui doit aussi de nombreuses couvertures de romans et une série de livres illustrés adaptés des nouvelles de Lovecraft. Après le succès du space opéra Dominium Mundi et du thriller historique L’Effet domino, il signe avec Tepuy un roman d’aventure à couper le souffle. » Ses deux livres sur Lovecraft L’appel du Cthulhu et Les montagnes hallucinées me font d’ailleurs grandement envie…

Une intrigue originale

Avec Tepuy, François Baranger s’attaque aujourd’hui à un roman qui mêle SF, thriller et survie. Ruz se réveille dans la jungle, visiblement suite à un crash en avion. Elle ne se souvient de rien, ni même de l’identité de la personne qui la contacte via son talkie-walkie. Qui est ce Chris ? Que sont-ils venus faire dans cette jungle ?

Bien qu’au début, cette aspect amnésie ne m’a pas parue très originale pour débuter un livre, la suite de l’histoire amène des réponses quant à ce choix scénaristique de la part de l’auteur. De plus, l’alternance de points de vue rend la lecture agréable et fluide.

J’ai apprécié de trouver en fond toute une intrigue politico-économique un peu complexe, qui évoque de réels aspects économiques et humains dans notre société. Car l’entreprise en jeu est la société Dervac, une firme pharmaceutique qui envoie une troupe de mercenaires dans le même Tepuy où se trouvent nos protagonistes… pour visiblement s’intéresser de près à un site tout juste découvert dans la jungle.

Et si je vous disais ce que cette découverte mêlait, premièrement ça vous spoilerait, et deuxièmement, vous ne me croiriez pas.

Un roman précis

François Baranger ne lésine pas sur les détails, et en ce qui concerne la survie, il est bien renseigné. Ruz est une adepte de la survie en milieu hostile et ses réflexes lui reviennent progressivement : identifier les baies comestibles, les moyens de guérir plus vite d’une blessure, de passer inaperçu auprès d’intrus… J’avais parfois l’impression d’avoir affaire à un animal sauvage en chasse.

Les détails scientifiques ne manquent pas également, puisque nous sommes plongés au coeur de la direction de la firme pharmaceutique et de certaines expériences scientifiques… Tepuy nous présente une histoire aux détails très réalistes, qui pourrait très bien avoir lieu en ce moment même, sans qu’on le sache.

En bref :

Abordant un thème récurrent de la SF, François Baranger a inventé toute une intrigue dont je ne peux vous dire les détails sans spoiler, mais qui mérite d’être découverte, accessible à tout lecteur de SF.

Une bonne lecture pour moi. Même si je n’irai pas jusqu’à dire que l’intrigue m’a emballée, je l’ai trouvée complexe et intéressante. C’est donc une lecture que je recommande pour votre été !

Retrouvez aussi Tepuy chez les voisins Chapitres à lire, …

Elle ouvre les yeux.

Il fait noir et froid. Une douleur sourde.

Ses paupières sont trop lourdes. Elles retombent.

Elle ouvre les yeux.

Il fait noir, son corps entier la fait souffrir. Ses articulations sont ankylosées, elle doit sûrement dormir dans une mauvaise position. Elle tente de bouger, mais rien ne se passe, ses muscles refusent de lui obéir.

Ce rêve est vraiment déplaisant, elle espère qu’il va bientôt prendre fin.

Elle ouvre les yeux.

Il fait toujours noir. Le rêve continue, pas moyen d’en sortir.

Elle mobilise sa volonté, bande ses muscles et, cette fois, parvient à déplacer ses bras de quelques centimètres. Le sol lui semble dur et râpeux,comme de la pierre. Quelqu’un la retient, l’empêche de se mouvoir. Non, pas quelqu’un… quelque chose. Des fils. Elle est prise dans des fils emmêlés. Comme une toile d’araignée géante. Celle qui l’a tissée va-t-elle venir chercher sa proie ?

Tepuy, François Baranger, éditions Critic (p.7)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close