Mon stage à la librairie/édition Critic à Rennes

Comme promis, je reviens pour vous parler du stage que j’ai effectué chez Critic à Rennes, librairie-édition qui se situe près de la Place Hoche. Je vous invite d’ailleurs à passer y faire un tour si vous êtes dans le coin ! Elle est spécialisée en littérature de SFFF et possède des mangas, BD et romans de fantasy, science-fiction, fantastique et quelques polars.La librairie tourne depuis une vingtaine d’années, et l’édition depuis plus de 10 ans !

Durant ce stage, j’ai vu les deux domaines de Critic : la librairie et l’édition, en télétravail deux jours par semaine.

La librairie

Pendant les trois jours de la semaine où j’étais présente à la librairie (le mardi, mercredi et vendredi de 10h30 à 18h30), j’avais plusieurs missions quotidiennes :

La réception des cartons

Tout d’abord, je réceptionnais les cartons de livres que la librairie recevait. Autant vous dire que durant les premiers jours de mon stage, c’était le post-confinement, alors les cartons… la boutique en était remplie. J’ai vidé jusqu’à 35 cartons en un jour ! (La moyenne étant quand même de 5 ou 10) Mais au contraire, certaines fois, on n’avait aucune réception, pas une seule dans la journée ; je devais donc trouver à m’occuper. Vider les cartons et les réceptionner, ça veut dire quoi, en détails : ça veut dire étaler les livres sur le plan de travail, les pointer sur la feuille de livraison pour vérifier qu’ils sont tous bien là, les étiqueter si les prix n’apparaissent pas (un livre doit obligatoirement avoir son prix indiqué) et ma collègue qui était en apprentissage s’occupait de la réception sur l’ordinateur. Elle me sortait les commandes clients, s’il y en avait, et je les glissais dans les quelques livres concernés pour les lui donner. Suite à ça, je rangeais tous les autres en rayon.

Cet aspect réception, je l’avais déjà vu pendant 2 ans dans le rayon culture du Hyper U où j’ai travaillé en job étudiant, donc les réflexes sont vites revenus et j’ai pu être assez efficace. Ça m’a fait du bien de revoir ce travail-là, et c’était intéressant de voir la différence entre un magasin de grande distribution et une librairie ! Et puis quel bonheur de voir les nouveautés, découvrir de nouveaux livres à chaque réception ! On peut regarder les 4e rapidement et la wishlist s’agrandit encore… Youpi !

La vie en librairie

En parallèle, j’ai participé à la vie de la librairie, à savoir conseiller les clients, un exercice ultra difficile, vraiment. Il faut prendre le temps de raconter un peu l’histoire pour donner envie, sans être trop long, fouillis, ennuyeux, ou encore sans spoiler… Juste ce qu’il faut, et c’est très dur !! C’est vraiment un exercice que je dois approfondir au maximum. C’est plus simple quand un client sait précisément ce qu’il cherche et qu’il n’y a plus qu’à le trouver en rayon… Les seuls conseils que j’arrivais à donner concernaient le rayon jeunesse, car j’ai quelques connaissances depuis quelques temps maintenant sur ce genre (c’est facile de conseiller La guerre des clans, La Passe-miroir, ou encore Percy Jackson, Eragon, À la Croisée des Mondes…)

Et dans la vie de la librairie, j’ai eu l’occasion de refaire la vitrine des romans SFFF, pour y mettre les nouveautés et coup de coeurs. C’était super chouette ! J’ai emballé les livres dans du film transparent pour les protéger au maximum (même si la plupart ressortent de ce périple tout décolorés… surtout les BD, aïe aïe aïe !) et je les ai placés de façon ordonnée (et comme je suis ultra maniaque, ils étaient impeccablement disposés à quelques centimètres les uns des autres, et au bout d’un moment j’ai du me raisonner à arrêter d’y toucher, surtout pour les déplacer d’un millimètre à chaque fois…) Il fallait aussi mettre les avis du libraires dessus, ou en créer d’autres pour que la vitrine soit jolie, c’était super chouette. Et puis les gens passaient dehors et s’arrêtaient alors je leur faisais coucou ☺

Dans les librairies, c’est bien connu : il y en a partout. Et puis les clients passent et c’est encore plus le b*rdel. Alors j’ai fait beaucoup de rangement, parce que c’était obligé, et puis parce que je suis maniaque. J’ai rangé tous les livres par ordre alphabétique d’auteur dans la partie réservée aux livres de Critic, j’ai fait la même chose pour les polars, et lorsque le patron a décidé de changer quelques étagères/bibliothèques, j’ai refait tout le rayon jeunesse. Je ne sais pas, dans ma vie, ranger des bibliothèques, les trier, ça fait partie de mes passions. Ça peut paraître bizarre, mais n’ayez pas peur, je suis pour l’instant toujours en vie.

Des recommandations sur les livres

Et enfin, dans mes missions en librairie, je pouvais emprunter régulièrement des bande-dessinées pour les lire chez moi et revenir avec un avis, pour en faire un petit commentaire papier, si la BD m’avait plu, à accrocher sur l’album en exposition, pour les clients. J’ai bien aimé faire ces petits avis/conseil du libraire, même si les miens n’étaient peut-être pas aussi professionnel que les leurs, j’ai essayé d’inscrire des commentaires pertinents, et mine de rien, ce n’est pas si simple !! Et moi qui ai toujours détesté mon écriture… Mais c’était vraiment un super exercice ! En tout, j’ai pu lire une quinzaine de BD pendant ce stage, et que de belles découvertes ! Je pense notamment à Peau d’homme, Toajêne, Il faut flinguer Ramirez, ou encore Le culte de Mars

La partie édition

Pour la partie édition, je me suis régalée aussi, et surtout, je me suis rendue compte que quand on est éditeur, il semble y avoir (très) peu de place pour les lectures personnelles.

Quelques manuscrits…

Si on compte les trois manuscrits qui m’avaient été envoyés pendant la période du confinement, j’ai étudié, en tout, six manuscrits (dont deux que je n’ai pas encore finis). C’était vraiment très intéressant d’avoir des niveau de qualité très différents pour pouvoir comparer, et au fur et à mesure, on peut réussir à voir dès les premiers instants si un manuscrits est intéressant ou non. J’ai donc réalisé des fiches argumentaires de ces lectures, et pour l’une d’entre elles, j’ai pu faire des modifications sur le document directement pour des éventuelles fautes.

Et quelques exercices…

Je devais aussi réaliser des fiches pour le diffuseur et distributeur, avec les informations du livre, le résumé synthétique et détaillé, la quatrième de couverture, les mots-clés et points-clés… Je devais donc remplir ces quelques derniers champs.

J’ai fait cet exercice après avoir lu Point Zéro (qui fait quand même près de 800 pages), et ce n’est pas si facile que ça !! Il fallait refaire un résumé attirant, pas trop détaillé quand même, mais juste assez pour faire envie au lecteur… Surtout que Point Zéro mêle plein de choses, autant de la SF que du politique que de la science. Mais c’était un exercice vraiment enrichissant.

Un autre petit exercice que je faisais consistait à écumer les réseaux sociaux pour trouver des chroniques de différents livres, à savoir La Piste des Cendres, la saga Les Dieux Sauvages, ainsi que Tepuy. Je notais donc les passages importants et pertinents dans la fiche, ainsi que le nom du blog, la date, etc. pour former la fiche presse des livres. Ainsi, lors des parutions des suites (notamment pour Les Dieux Sauvages), ou lors de l’édition du catalogue ou du site internet, on peut aller piocher dans cette fiche presse pour mettre des citations et avis de blogs.

D’ailleurs, je connaissais déjà la plupart des blogs auxquels Critic se référaient, et j’étais fière de moi en découvrant ça ! Si je n’avais pas eu cette expérience et cette pratique de blog, j’aurais été perdue et n’aurais clairement pas su par où commencer ni où chercher…

En bref, une très bonne expérience !

Je suis vraiment ravie que mon premier stage en édition se soit passé chez Critic, j’ai en plus de ça trouvé un éventuel stage long chez eux, ainsi que des recommandations si je demande d’autres éditions (je pense notamment à Mnémos, Le Bélial’, Les Moutons électriques, Actusf, Les Forges de Vulcain, Le Chat Noir…), et encore, je ne sais même pas si toutes prennent des stagiaires…! En bref, un stage optionnel que je ne regrette pas d’avoir fait et qui m’a fait apprendre plein de choses sur la gestion éditoriale également, et j’ai même rencontré des auteurs (Lionel Davoust, bonjour ! La pizza était très bonne, merci encore…) Que d’émotions !!!

J’espère que mon petit retour d’expérience sur ce stage vous aura intéressé(s)s et/ou donné un ordre d’idée de ce que représente un stage en édition/librairie. Et vous, avez-vous déjà fait un stage en librairie et/ou en édition ? Si oui, où ? Dites-moi tout !

6 réflexions sur « Mon stage à la librairie/édition Critic à Rennes »

  1. UneBulledefantasy 10/08/2020 — 11:45

    Wow ! Ton expérience est vraiment passionnante ! Merci de nous la partager !

    Aimé par 1 personne

    1. Wow merci beaucoup !! Jr suis super contente que ça t’ai plu 😁😁😁

      Aimé par 1 personne

  2. Bien que j’aie passé quelques entretiens pour des stages en édition il y a quelques années, je me suis assez vite rendue compte que ce n’était pas ce que je recherchais alors j’ai laissé tombé et me suis orientée vers un domaine qui me parlait plus. Mais ta vie de stage est super intéressante à découvrir et je crois que les activités qui m’auraient le plus plu, pour ma part, sont celles de la partie librairie ! ^^

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ce commentaire !! Oui je comprends, les parties librairie et édition sont vraiment très différentes, le libraire est clairement plus au contact du client et des conseils 👍🏻 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Très intéressant, ça a dû être un expérience très enrichissante !

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, carrément !! C’était super de voir les deux domaines à la fois, la librairie et l’édition !

      Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close