Direction Roshar : sprènes et crémillons garantis ! (Les archives de Roshar)

Les Archives de Roshar, livre I : La voie des Rois (partie 1)

(VO : The Stormligh Archive : The Way of Kings)

Par Brandon Sanderson

Aux éditions Orbit (2015) (VO : Tor Books en 2010)

Traduit de l’anglais (États-Unis) par Mélanie Fazi

Nombre de pages : 970 (format poche)

Résumé :

Roshar, terre de pierres et de tempêtes. Des siècles ont passé depuis la chute des Chevaliers Radieux, mais leurs avatars, des épées et des armures mystiques qui transforment des hommes ordinaires en guerriers invincibles, sont toujours là.

Au coeur des Plaines Brisées, Kaladin lutte depuis dix ans au coeur d’une guerre insensée. Dalinar, le chef d’une des armées, est fasciné par un texte ancien, La Voie des Rois. Au-delà de l’océan, la jeune Shallan apprend la magie et découvre certains secrets des Chevaliers Radieux…

Les Archives de Roshar, La Voie des Rois

Vous avez vu le nombre de pages et vous avez pris peur, et vous avez raison : vous n’êtes pas prêt pour cette aventure !

La Voie des Rois est le premier d’une saga de trois tomes, chacun divisés en deux parties au vu de leur longueur. Le tome 2 s’intitule Le Livre des Radieux et le 3 : Justicière.

Un univers incroyablement riche :

Roshar, Roshar, quel univers incroyablement vaste. Sanderson a inventé toute un tas de populations très différentes les unes des autres, autant physiquement que mentalement, tout un tas de créatures vivant en son sein (des chulls aux crémillons), et tout un tas de menaces naturelles… comme par exemple les tempêtes majeures qui tuent les hommes qui n’ont pas eu le temps de s’abriter, ou les démons des gouffres qui sortent à l’improviste pour semer la pagailles dans les troupes de l’armée… En bref, personne n’est à l’abri sur Roshar, mais c’est ce qui fait tout l’intérêt !

Stormlight Archive fanart by ayhotte.deviantart.com on @DeviantArt
Kaladin et Syl, fanart sur Pinterest

Des personnages hauts en couleurs :

Tant de personnages aussi attachants les uns que les autres ! J’ai adoré Kaladin, sa puissance, sa détermination et son intelligence. J’ai détesté Shallan pour son manque d’honnêteté, puis j’ai trouvé son évolution intéressante… Je me suis attachée à Dalinar, haut-prince incompris et seul dans ce qui lui arrive.

Et puis tous les autres !! Ce Nan-Balat que j’ai haï au plus haut point, ce Sadeas qui oscillait entre mon respect et ma méprise, Jasnah, érudite et philosophe qui m’a bien étonnée en cette fin de roman… Et puis Adolin, portrait typique du prince séduisant et virtuose de la guerre. Et tant d’autres encore ! Chaque personnage est profond, construit avec sagesse et souplesse, et chacun a son importance. C’est bluffant !

Fanart de Shallan sur Pinterest

Un scénario bien construit :

Que des bons points pour ce roman : le scénario est construit de façon magistrale, chaque chapitre nous promet une riche scène et nous présente dans sa continuité l’impression de visionner une série TV… Quelques images m’ont frappée par leur caractère visuel, bien que quelques passages en mouvement étaient un peu plus flous. Tout s’enchaînait avec une fluidité et une rapidité déconcertantes, et bien qu’il m’a fallu un mois pour le lire, j’en ressors éblouie.

Cependant, un petit bémol au niveau de l’écriture (ou la traduction) : il y a beaucoup de répétitions, notamment quant aux noms des personnages (les groupes nominaux, les gars !) ou certaines informations qui étaient répétées pour bien que le lecteur comprenne, mais dont je n’ai pas eu besoin… Mais j’ai noté que ces « soucis » étaient souvent observés par les lecteurs et je ne suis donc pas surprise.

Ari on Instagram: “New Stormlight Archive fan-art, Kaladin Stormblessed. #fanart #fantasy #cosmere #stormlightarchive #kaladin #sly #illustration #art”
Kaladin & Syl sur Pinterest

En bref :

C’est pour moi une très, très bonne lecture, riche, complexe, parfaite pour tous les lecteurs de fantasy, débutants ou aguerris. Un univers très riche et complet, des personnages vivants et attachants, un scénario mené de main de maître… Ce premier tome était le moment découverte de la saga pour moi, et même si ce n’est pas un coup de coeur (peut-être à cause de sa longueur ? Ou de son écriture ?), j’ai hâte de voir ce que me réserve la suite !

Les premiers mots du livre…

Prologue : TUER

Szeth-fils-fils-Vallano, Avérite de Shinovar, était vêtu de blanc ce jour où il s’apprêtait à tuer un roi. Sa tenue blanche relevait d’une tradition parshendie, qui lui était étrangère. Mais il fit ce qu’exigeaient ses maîtres sans demander d’explication.

Il était assis dans une vaste salle de pierre, chauffée par d’énormes feux qui projetaient une lumière crue sur les convives, faisaient naître sur leur peau des perles de sueur tandis qu’ils dansaient, buvaient, braillaient, chantaient, applaudissaient. Certains tombaient à terre, le visage rouge d’avoir trop festoyé, leur estomac se révélant une outre à vin de piètre qualité. Ils paraissaient morts, du moins jusqu’à ce que leurs amis les portent vers les lits qui les attendaient hors de la salle du festin.

Szeth ne tanguai pas au son des tambours, ne buvait pas le vin saphir, ne se levait pas pour danser. Il restait assis sur un banc du fond de la pièce, serviteur immobile en robe blanche.

Les Archives de Roshar 1, La Voie des Rois 1
Brandon Sanderson
Éditions Orbit & Le Livre de Poche (p.19)

2 réflexions sur « Direction Roshar : sprènes et crémillons garantis ! (Les archives de Roshar) »

  1. Je le vois beaucoup passer surtout sur les chaines youtube..
    Un de ces quatre je vais finir par me laisser tenter. J’avoue que le nombre de pages me fait un peu peur

    Aimé par 1 personne

    1. Oui il est assez épais… Mais il se lit assez vite en réalité 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Créer un nouveau site sur WordPress.com
Commencer
%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close